ShareTheMeal est une application du Programme alimentaire mondial qui permet à chacun de « partager son repas » avec des enfants dans le besoin. Nourrir un enfant pendant un jour coûte € 0,40.

Vos repas partagés permettent de fournir des repas scolaires à 25 000 enfants affectés par la violence de Boko Haram. Ces enfants ont entre 4 et 13 ans et vivent à Logone et Chari, à l’extrême nord du Cameroun. Aujourd’hui ils ne reçoivent pas tous leurs repas scolaires à cause d’un manque de financement. Avec le Programme Alimentaire Mondial nous pouvons aider ces enfants à avoir accès à de la nourriture et à une éducation.

ShareTheMeal est une initiative du Programme alimentaire mondial des Nations Unies. Notre équipe est à Berlin. Pour nous contacter, envoyez-nous un e-mail à support@sharethemeal.org.

Vos repas partagés permettent de fournir des repas scolaires à 25 000 enfants affectés par la violence de Boko Haram. Ces enfants ont entre 4 et 13 ans et vivent à Logone et Chari, à l’extrême nord du Cameroun. Aujourd’hui ils ne reçoivent pas tous leurs repas scolaires à cause d’un manque de financement. Avec le Programme Alimentaire Mondial nous pouvons aider ces enfants à avoir accès à de la nourriture et à une éducation.

ShareTheMeal collecte des fonds pour nourrir les personnes souffrant de la faim et aider à construire un monde sans faim. En un clic sur l'appli, les utilisateurs peuvent donner € 0,40 (ou plus) pour nourrir un enfant pendant un jour. C'est ce que nou appelons " partager un repas ". Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies reçoit les fonds et distribue les repas. Nous montrons aux utilisateurs ou vont les repas.

Aujourd'hui, 815 millions de personnes souffrent de la faim dans le monde. Cela signifie qu'une personne sur neuf n'a pas accès à suffisamment de nourriture pour mener une vie active et saine. La faim et la malnutrition sont d'ailleurs le premier risque sanitaire, devant le SIDA, le paludisme et la tuberculose réunis. La bonne nouvelle c'est qu'il est possible de l'éradiquer : nourrir un enfant pendant une journée ne coûte que 40 centimes d'euro.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies est la plus grande agence humanitaire au monde de lutte contre la faim. Il est financé en intégralité par des contributions volontaires, donc chaque geste compte. Le PAM aide en moyenne chaque année 80 millions de personnes dans environ 80 pays touchés par la faim. Les coûts administratifs du PAM sont parmi les plus bas dans le secteur non lucratif : 90 % des dons sont utilisés directement par le PAM pour des opérations visant à éradiquer la faim dans le monde.

Nourrir un enfant pendant un jour coûte 40 centimes d'euro pour le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies. Il s'agit d'un coût moyen qui varie en fonction de la région et de la situation. Si le coût actuel est inférieur à 40 centimes d' euro par enfant et par jour, nous utilisons bien-sûr les fonds restants pour nourrir plus d'enfants. L'aide alimentaire dans les pays en voie de développement coûte généralement beaucoup moins cher que dans les pays riches.

L’aide alimentaire apportée par le Programme alimentaire mondial dépend des situations.

Les transferts monétaires en espèce ou les bons sont utilisés pour lutter contre la faim dans les situations où de la nourriture est disponible dans les magasins mais certaines personnes ne peuvent pas y avoir accès, faute de moyens suffisants. Au Liban, les familles syriennes reçoivent des bons électroniques ou “e-cards” qui peuvent être échangés contre la nourriture de leur choix dans les magasins environnants. Cela permet de soutenir l’économie locale et de fournir aux personnes que nous aidons un accès à des produits frais, des produits laitiers et de la viande.

En cas d’urgence, le PAM distribue souvent des rations alimentaires contenant des aliments de base tels que du riz, du boulghour, des pâtes, des lentilles, des boîtes de conserve, du sucre, du sel, de l’huile de cuisine et de la farine. Les enfants, particulièrement sensibles à la malnutrition, peuvent recevoir de la nourriture hautement nutritive, comme des biscuits ou d’autres aliments ne nécessitant pas de préparation.

Dans les situations plus stables, le PAM fournit souvent des repas de cantine. Les enfants reçoivent un petit-déjeuner, un déjeuner, ou les deux, quand ils sont à l’école, et peuvent également recevoir des rations à ramener chez eux. Pour la plupart de ces enfants, ces repas sont les seuls qu’ils prennent de la journée, ou sont les plus nutritifs.

Nous voulons nous assurer que chaque enfant a un accès régulier à de la nourriture et qu'il n'y ait plus de famine dans le monde.

Vos repas partagés permettent de fournir des repas scolaires à 25 000 enfants affectés par la violence de Boko Haram. Ces enfants ont entre 4 et 13 ans et vivent à Logone et Chari, à l’extrême nord du Cameroun. Aujourd’hui ils ne reçoivent pas tous leurs repas scolaires à cause d’un manque de financement. Avec le Programme Alimentaire Mondial nous pouvons aider ces enfants à avoir accès à de la nourriture et à une éducation.

Notre mission est de nourrir les personnes les plus pauvres sur la planète et combattre la faim dans le monde le plus efficacement possible. La majorité des personnes qui ont faim se trouve dans les pays en voie de développement.

ShareTheMeal est financé par des subventions pour l'innovation du Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies ainsi que par de généreux dons d'entreprises et de philantropes (notamment des réductions significatives sur les frais de transactions financières).

Le PAM fait partie des Nations Unies et est financé par des dons volontaires. 90% de chaque don va directement aux opérations du PAM pour lutter contre la faim.

Le projet ShareTheMeal est parti du constat qu'il n'était en fait pas cher de nourrir un enfant pour un jour. Nous sommes convaincus que plus de personnes seraient prêtes à aider s'il y avait une manière simple et directe de le faire. C'est là que l'appli ShareTheMeal entre en jeu !

Sebastian Stricker et Bernhard Kowatsch ont fondé ShareTheMeal en avril 2014 à Berlin pendant un congé sabbatique. Le projet a pu se développer grâce à l'aide d'un grand nombre de supporteurs bénévoles.

ShareTheMeal est désormais un projet innovant au sein du PAM. L'équipe se trouve à Berlin. Si vous souhaitez partager vos impressions, écrivez-nous à support@sharethemeal.org. Vous pouvez aussi en savoir plus sur ShareTheMeal sur le site https://sharethemeal.org/fr.

Oui, vous pouvez faire des dons mensuels pour aider des enfants touchés par la faim. Allez sur la droite de l'écran des dons jusqu'à atteindre « Don mensuel », puis sélectionnez le nombre d'enfants que vous voulez aider mensuellement. Chaque mois vous recevrez une notification de paiement par e-mail.

Les banques refusent le paiement par carte de crédit pour de nombreuses raisons. Pour vous assurer que vos informations financières restent sécurisées, ShareTheMeal ne reçoit pas de détails sur les raisons du refus du paiement par votre carte de crédit. Malheureusement, cela signifie que nous ne pouvons pas résoudre le problème pour vous. Si votre carte est refusée, vous pouvez contacter votre banque pour effectuer votre don.

Nous prenons votre sécurité très au sérieux et nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour sécuriser vos informations de paiement. Notre site est sécurisé grâce à une connexion HTTPS de façon à ce que votre smartphone ne communique avec notre serveur que via un canal sécurisé. Vos informations financières sont gérées en toute sécurité en notre nom par Braintree, une société PayPal digne de confiance et reconnue mondialement (conforme au Niveau 1 DSS PCI).

Pour le moment, les donations effectuées via ShareTheMeal sont considérées comme des dons personnels et donc la déductibilité fiscales n'est pas garantie. Cependant, dans de nombreux pays, les autorités les considérent comme déductibles.

Quand c'est possible, nous visons dans le futur l'accès à la déductibilité fiscale. Veuillez noter que cette capacité de déduction dépend des lois en vigueur dans votre pays.

Le PAM soutient chaque jour des milliers d'enfants dans le besoin. Pour chaque repas partagé, vous êtes tenu au courant qu'un enfant dans le besoin a reçu l'aide du PAM. Nous travaillons sur des solutions pour vous permettre d'obtenir des retours plus directs. Cependant, nous voulons aussi nous assurer que cela n’entraînera pas une augmentation de nos coûts..

Pour activer/désactiver les notifications push sur votre téléphone Android, allez dans les paramètres et cliquez sur le gestionnaire d'application. Faites défiler jusqu'à ShareTheMeal et sélectionner/désélectionner l'option "afficher les notifications".

Pour activer/désactiver les notifications push sur votre iPhone, allez dans les paramètres de votre appareil et cliquez sur le centre de notifications. Sélectionnez ShareTheMeal pour activer/désactiver les notifications push.

ShareTheMeal fait en sorte que les paiements soient utilisés aussi efficacement que possible pour les enfants dans le besoin. Nourrir un enfant pour un jour coûte 40 centimes d'euro. Tous les coûts liés aux repas sont inclus : nourriture, transport et préparation des repas, suivi régulier et tous les autres frais connexes. Veuillez ntoer que la somme de 40 centimes d'euro est une moyenne générale, elle peut donc varier en fonction de la région et de la situation. Bien sûr, si les coûts réels sont inférieurs à 40 centimes d'euro par enfant et par jour, les fonds restants servent à nourrir plus d'enfants. 

Les coûts de fonctionnement de ShareTheMeal sont financés par une subvention pour l'innovation du PAM, ainsi que par des dons généreux d'entreprises et contributions des investisseurs privés, des philanthropes et des entreprises.

Si vous ne trouvez pas toutes les réponses à vos questions, veuillez transmettre vos questions par courriel à support@sharethemeal.org et nous vous répondrons dès que possible. Si nous recevons plusieurs questions concernant le même sujet, nous ajouterons ce sujet dans cette FAQ de façon à le rendre facilement accessible aux autres personnes.